• Fort d'Ambleteuse

    Construit par Vauban entre 1683 et 1690, classé monument historique en 1965, le Fort d'Ambleteuse est aujourd'hui la propriété d'une association de bénévoles qui en assure la protection et l'aide à revivre.

    En savoir plus
  • Estuaire de la Slack

    L'estuaire de la Slack est un lieu d'échanges entre la terre et la mer : c'est un biotope très riche qui permet à la faune marine de se reproduire tout en offrant une halte appréciable aux oiseaux migrateurs.

    En savoir plus
  • Photos et vidéos

    Le Fort et son environnement en photos et vidéos !

    Accéder aux galeries
  • Evénements

    Le Fort d'Ambleteuse est aussi un lieu d'expositions. Et de fête !
    Venez fêter, ce 25 juin 2022, les 55 ans de l'association des Amis du Fort et la fin du gigantesque chantier de l'hiver 2021.

    En savoir plus

Un Fort classé Monument Historique

Le Fort d'Ambleteuse a été classé Monument Historique en 1965.
L'Association des Amis du Fort d'Ambleteuse se constitue en 1967 et en devient propriétaire pour 1 franc symbolique pour le restaurer.
Depuis cette date, il a pu être restitué dans son état d'origine en plusieurs étapes : réfection du rempart, couverture de la tour, aménagements intérieurs, bâtiments annexes. Ces travaux ont été réalisés avec les aides financières de l'Etat, du Conseil Général, de la commune d'Ambleteuse et le mécénat du Crédit Agricole.
Le Fort a été aménagé en musée et en centre d'information sur le littoral de la Manche Orientale et de la Mer du Nord ; il est en effet le seul ouvrage de ce type qui subsiste sur cette aire géographique.



Une tour d'artillerie

Le projet fut repris en 1802 par Napoléon, à l'occasion du Camp de Boulogne pour être encore abandonné.

Les progrès de l'artillerie déterminent la réforme de toutes les fortifications maritimes en 1887; le fort en ruines est restauré en 1930 par des particuliers.

Restauré par des particuliers

Détruit par la guerre

L'armée allemande lui fait subir d'importantes modifications durant la Deuxième Guerre Mondiale. Gravement mutilé par deux mines dérivantes en 1945, il est abandonné et ruiné.


Les Amis du Fort d'Ambleteuse

Restauration et animation du Fort. L'association prend à sa charge les travaux urgents et les aménagements intérieurs. Les travaux d'entretien courant et les chantiers de restauration sont pris en charge par l'association, et en partie par l'Etat et les collectivités suivant la législation en vigueur. L'accueil du public est assuré, à tour de rôle, par les adhérents de l'association, tous bénévoles.
Protection de la nature et du patrimoine sous toutes ses formes. Par un bulletin illustré, et en cas d'urgence, par des feuillets d'information, l'association dénonce les projets dégradants pour le paysage et les monuments, ou dangereux pour les milieux biologiques. Elle critique les études insuffisantes. C'est ainsi qu'ont été abandonnés les projets suivants : barrage du Touquet, parc nucléaire au cap Gris-Nez, super-camping au pré communal d'Ambleteuse, grand port de plaisance au Touquet, projets d'urbanisation des dunes de Camiers fortement attaquées par l'érosion.


Quelques dates...

1683 Début des travaux de construction de la tour d'artillerie

1805 Napoléon abandonne son projet de débarquement en Angleterre

1940 Les soldats allemands transforment le Fort en site de stockage d'obus de marine

1965 Le Fort est classé monument historique

1970 Restauration du rempart côté mer grâce aux fonds des dommages de guerre

1980 Reconstruction du corps de garde et de l'écurie


Le Fort en chiffres

6000 C'est le nombre de visiteurs qui franchissent chaque année les portes du Fort

5,4 millions € C'est le montant total des travaux pour la restauration générée par l'association depuis 1967

7 C'est le nombre de forts napoléoniens qui défendaient la rade de Boulogne. Seul subsiste le fort Vauban.

300 millions m3 C'est le volume qu'occupait autrefois la mer quand elle remplissait l'estuaire à chaque marée